Professeurs

Lassaâd Saïdi

Lassaâd
Saïdi

Alain d'Ursel

Alain
d’Ursel

Luc De Wit

Luc
De Wit

Sylvie Richir

Sylvie
Richir

Norman Taylor

Norman
Taylor

Bernard Massuir

Bernard
Massuir

Jeannine Gretler

Jeannine
Gretler

Maša Ceglar

Maša
Ceglar

Claudia Russo

Claudia
Russo

Alain d’Ursel

Kinésithérapeute – Enseignant – Professeur de Mouvement : La conscience du corpsAlain d'Ursel

Issu d’une famille sensible à l’art, Alain d’Ursel commence dès ses 16 ans à se pencher sur le théâtre et la poésie en créant notamment une scène de pantomime et réalisant sa première mise en scène.

À 18 ans, il décide d’entamer des études de médecine pour ensuite se diriger vers l’architecture à St Luc (Bruxelles). Il tiendra aussi une librairie pendant une année. C’est à la suite de ce parcours que le déclic, qui va orienter sa vie professionnelle, se fait. Il décide de s’investir davantage dans le domaine artistique en commençant plusieurs démarches. D’abord vers la danse, ensuite vers l’enseignement Grotowski, pour aboutir, en 1974, à faire le choix de suivre la formation à L’école Jaques Lecoq à Paris.

Attiré par le théâtre thérapeutique, il donne en parallèle avec sa formation, des cours dans un Centre pour enfants psychotiques. Il termine chez J.Lecoq en 1976 en gardant l’envie de travailler à la fois le théâtre et l’aspect scientifique et décide de faire des études de kinésithérapie.
Il cumule ses études par une formation sur les chaînes musculaires (Godelieve Denys Struyf) et fera son mémoire sur cet enseignement. « Le concept des chaînes musculaires et articulaires est issu de l’observation du corps, de ses attitudes et de ses modalités de mouvement. Les fondements de la méthode sont issus du fait que tous les muscles sont reliés entre eux pour former 6 grands ensembles qui correspondent aux 6 grands gestes fondamentaux, eux-même correspondant aux 6 directions de l’espace. Chacun de ces 6 ensembles peut être dominant et sculpter le corps en lui donnant une attitude et une gestuelle spécifique. Le squelette, architecture vivante, organise et structure la coexistence de ces grands ensembles opposés. Le mode d’emploi du corps est inscrit dans la forme des os.»

Dès la fin de ses études, il commence à travailler avec Madame Struyf et son équipe dans son centre médical. Il donne également des cours et des stages sur les chaînes musculaires tout en continuant le théâtre en l’enseignant.

Avide de connaissances et de découvertes, Alain d’Ursel continue à suivre d’autres formations :

– La technique F.M.Alexander, qu’il suit en Belgique et Angleterre
– Une formation en Tchi Quong (5 mouvements de base se présentant comme une gamme de tous les mouvements possibles)
– Une formation en médecine chinoise.

Il participe également depuis 1993, au projet européen de la Fondation Yehudi Menuhin consistant à intégrer des artistes en milieu scolaire pour développer l’équilibre et la tolérance des enfants.

Il est aussi professeur dans une école supérieure de Kinésithérapie.

Depuis 1983 , Alain d’Ursel enseigne à l’école LASSAAD apportant toute la richesse de ses connaissances. Il mène son travail dans le cadre de l’école avec le but de faire retrouver aux élèves, avec le plus de simplicité, d’humilité, réalité, le corps tel qu’il est ; comme un artisan qui va petit à petit déblayer tout ce qui est inutile pour arriver à mieux connaître l’outil qu’il a en main.